Enseigner l'histoire dans la Caraïbe des années 1880 au début du XXIème siècle


actes du colloque organisé par la Société des Amis des Archives
et les Archives départementales de la Martinique (18 et 19 mai 2007)
Centre régional de documentation pédagogique, CRDP Éditions, novembre 2010
ISBN/ISSN 978-2-86616-161-3/1159-6538. Prix éditeur : 22 €
commande en ligne à : http://www.sceren.com

« Histoire publique, histoire scolaire : le goût pour l'histoire, récent dans nos sociétés antillaises, s'exprime lors des commémorations, dont la fréquentation a connu un regain depuis la célébration du cent-cinquantième anniversaire de l'abolition de l'esclavage en 1998 », constate dans son avant-propos Dominique Taffin, directrice des Archives départementales de la Martinique, qui expose les buts de ce colloque : « chercher à démêler les fils, souvent confondus, de la mémoire et de l‘histoire dans l’opinion publique [et] dresser un bilan de la production des historiens et professeurs d’histoire » de la Caraïbe.

Qu’il nous soit permis de dire combien nous souscrivons à ce que dit en introduction Édouard de Lépine, ancien président de la Société des Amis des Archives : « L’histoire est depuis quelque temps l’objet d’agressions multiples. [Elle] n’est plus guère chez nous que la seule histoire des crimes du colonialisme et des résistances nègres à l’esclavage, si on peut appeler histoire ce salmigondis de demi-vérités et de mensonges entiers, de fausses mémoires et de vraies impostures dont l’incohérence est sans doute le trait le plus original. »
Il salue donc le « renouveau de la recherche historique ».

Voici les titres des parties : - Des manuels, des professeurs et des élèves : regards sur un siècle d’enseignement de l’histoire aux Antilles françaises.
- Histoire nationale, histoire locale : approches comparées dans la Caraïbe.
- Mémoire, histoire, identité : les enjeux actuels.
- Esclavage, colonisation : nouvelles problématiques, nouveaux contenus et nouvelle pédagogie.



Autres publications






Révision 15/01/2012